Charente-Maritime - Vendée - Deux-Sèvres - Distanciel
| |

Pourquoi et comment en finir avec un dressing qui déborde ?

Pourquoi et comment en finir avec un dressing qui déborde ?

12 novembre 2021
Consommation responsable, Désencombrement - Rangement, Home organiser, Tri - Recyclage

Les comportements d’achats des vêtements

Comme le dit très bien le magazine Reporter – Le Quotidien de l’Ecologie : « Le vêtement est une habitude plus difficile à changer que l’alimentation ». Et vous, qu’en pensez-vous ?

Reporter a interviewé à ce sujet Valérie Guillard, maîtresse de conférences en marketing à l’université Paris-Dauphine. Ses recherches portent notamment sur la psychologie et les pratiques des consommateurs. Je vous invite à découvrir son interview.

L’ouvrage réalisé sous la direction de Valérie Guillard « Du gaspillage à la sobriété. Avoir moins et vivre mieux » fait également référence à nos comportements d’achats de vêtements.

  • Il rappelle que « Chaque année, 140 milliards de vêtements sont produits dans le monde (source : Nature Climate Change, 2018) » et qu’ « En Europe, on se débarrasse chaque année de 4 millions de tonnes de textiles. 80 % sont jetés dans les poubelles d’ordures ménagères et finissent enfouis ou incinérés (source : Ademe)
  • « L’industrie textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde avec des pratiques qui posent question à chaque étape du cycle de vie d’un vêtement ».
  • Les constats des consommateurs sur leurs achats et possessions de vêtements sont également édifiants :
    « Plus de la moitié des consommateurs déclarent posséder plus de vêtements qu’ils n’en n’ont besoin, et plus d’un quart en acheter plus que leur budget ne devrait leur permettre, poussés par les promotions, les recommandations de leurs amis, les réseaux sociaux, ou encore l’attrait des éditions limitées ».

La résistance à la fast fashion

Le lundi 8 novembre 2021, l’association Zero Waste France a lancé le « mois de résistance » à la fast fashion, ces marques de vêtements qui produisent un maximum de collections chaque année.
L’association a également réalisé un Guide de résistance à la fast-fashion. Ce guide très complet compile une série de conseils pour penser autrement son rapport aux vêtements et réussir à acheter moins. C’est un véritable outil pour tout consommateur qui souhaite prendre conscience du phénomène et qui s’interroge sur ce qu’il peut faire. Je vous le recommande vivement. De nombreuses références et témoignages complètent ce guide.

Le rôle du Home Organiser

Le home organiser accompagne ses clients dans le tri, le désencombrement, le rangement, il les aide à se recentrer sur l’essentiel et à se séparer du superflu.
Il va ainsi accompagner ses clients dans le désencombrement de leurs dressing et meubles à chaussures… pour ne garder que l’essentiel.
Il leur apportera outils et méthodes pour prendre conscience de l’intérêt de consommer moins, mais mieux et éviter « l’effet rebond ».

Mes conseils pour maintenir l’organisation de votre dressing en place après avoir procédé à son désencombrement et ne pas vous laisser envahir à nouveau :

  • Evitez les achats « coups de cœur ».
    Se poser les bonnes questions avant d’acheter, évitez les achats coups de cœurs, non-utiles, de vêtements « tendance » qui seront très peu portés ou qui feront doublon dans votre dressing…
  • Méthode BISOU
    Je vous conseille la méthode BISOU : Besoin – Immédiat – Semblable – Origine – Utile.
    Avant tout achat, se poser les 5 questions suivantes :
    – est-ce que j’ai besoin de ce vêtement ?
    – est-ce que cet achat m’est utile tout de suite ou est-ce que je peux le différer ?
    – est-ce que je n’en ai pas déjà un similaire ou qui ferait double usage ?
    – quelle est sa provenance, dans quelles conditions a-t-il été fabriqué ?
    – est-ce qu’il m’est utile ?
  • Achetez d’occasion
    De nombreux sites et applications permettent d’offrir une seconde vie aux vêtements.
  • Achetez éthique
    Regarder l’étiquette et s’interroger sur la provenance et les conditions de confection des vêtements.
  • Donnez
    Des applications comme Geev permettent de donner de beaux articles dont on n’a pas l’usage.
    Vous pouvez aussi donner vos vêtements non utilisés à des associations, recycleries, ressourceries…
  • Louez et empruntez
    Privilégiez la location à petit prix de vêtements qui ne seront portés qu’en seule fois : vêtements grand froid ou pour le ski, vêtements pour soirée à thème…
  • Définissez un budget mensuel ou à l’année qui vous permettra de réfléchir de manière globale à vos achats et d’éviter ainsi la surconsommation.
  • Notez vos petites victoires et vos bons plans, partagez-les avec vos proches !

Vous souhaitez en savoir plus ou voulez bénéficier d’un petit coup de pouce, contactez-moi !

Partager cet article :